logo noir Z'Ambules&co accueil.png

 L'Artopode

artopode-silhouette-ouvert-01.png
presentoire-expo_2.jpg
tiroir_fils.png
tiroir_amovible_prises.png
kiosque-art.jpg
paravent_dexposition.jpg
exposition-mobile.jpg
zambules&co_blois.jpg
zambules_design.jpg
presentoire_expo.jpg
présentoire_zambules.jpg
kiosque_mobile.jpg

Pour me comprendre il faut d’abord connaître mon commanditaire : En 1990 une école s’ouvrait dans le musée d’art contemporain de Blois. L’idée était de permettre des rencontres entre artistes et enfants durant le temps scolaire, pour créer des projets uniques d’initiation à l’art contemporain. 

Aujourd’hui encore, l’école accueille entre 900 et 1500 élèves de l’agglomération pour participer à des projets artistiques avec les artistes et les professeurs.

 

Et c’est là que j’interviens ! C’est bien beau d’avoir de multiples œuvres mais c’est mieux si elles sont contemplées. D’autant plus que les jeunes artistes sont éparpillés sur tout le territoire. Alors c’est au musée de sortir de ses murs et d’aller dans les écoles !

 

Je suis donc un mini-musée ambulant ! Un kiosque roulant plutôt, car j’expose principalement des projets 2D, journaux, affiches, magazines, cartes postales, revues…

Grâce à mes pieds rétractables, je peux monter ou descendre quelques marches ou rentrer facilement dans un utilitaire qui m’emmène à destination.

Sans effort pour la personne qui me pousse et sans effort pour moi ! :-D Vous rigolez mais je ne suis pas flémard ! J’expose les travaux de plus d’une vingtaine de classes différentes, et me déplace dans des écoles aux quatre coins du département ! De plus je peux passer les portes facilement pour rentrer même en intérieur.

 

Mon déploiement est à volume variable en fonction du nombre de créations exposées. Comme un pop up, un cabinet de curiosité, je me déploie plus ou moins en fonction de mes envies. Mais je ne suis qu’un support… mon but est surtout de m’effacer derrière la créativité, le talent, le brio de la nouvelle génération d’artistes virtuoses, géniaux, … (d’accord j’arrête).